Acheter du poisson frais, pêchés dans la mer de la Manche en Normandie

Du pêcheur au consommateur

Affichage des produits 41–45 sur 45

  • Lophius piscatorius

    La lotte est surtout commercialisée en queue car sa tête peut rebuter certains consommateurs. Elle se nourrit exclusivement de poissons, céphalopodes et crustacés qu’elle chasse grâce à ses filaments au-dessus de la tête qui lui servent à attirer sa proie.
    Sa chair est blanche et c’est l’un des poissons les plus pauvres en lipides. Il n’y a pas d’arêtes. On peut la cuisiner à l’américaine, au court-bouillon avec une sauce aurore, en rôti bardé de lard fumé ou en brochette (poivron, tomates et lard fumé).

    Indisponible
  • Lophius piscatorius

    La lotte est surtout commercialisée en queue car sa tête peut rebuter certains consommateurs. Elle se nourrit exclusivement de poissons, céphalopodes et crustacés qu’elle chasse grâce à ses filaments au-dessus de la tête qui lui servent à attirer sa proie.
    Sa chair est blanche et c’est l’un des poissons les plus pauvres en lipides. Il n’y a pas d’arêtes. On peut la cuisiner à l’américaine, au court-bouillon avec une sauce aurore, en rôti bardé de lard fumé ou en brochette (poivron, tomates et lard fumé).

    Indisponible
  • Merluccius merluccius

    Lot d’un kilo, contenant des merluchons de moins de 500 g

    La chair du merlu est très appréciée car blanche et quasiment sans arêtes. C’est un poisson dit “maigre”, Déposer du gros sel et du poivre 1h avant la cuisson. Il se consomme frit ou sur la plancha.

    Indisponible
  • Merluccius merluccius

    La chair du merlu est très appréciée car blanche et quasiment sans arêtes. C’est un poisson dit “maigre”, peu calorique avec une bonne source de protéine (16gr pour 100gr). Conseil cuisson : Déposer du gros sel et du poivre 1 à 2h avant la cuisson. Le plonger dans un court bouillon et le déguster tiède avec un aïoli ou une mayonnaise maison et quelques pommes de terre.

    Indisponible
  • Merluccius merluccius

    La chair du merlu est très appréciée car blanche et quasiment sans arêtes. C’est un poisson dit “maigre”, peu calorique avec une bonne source de protéine (16gr pour 100gr). Conseil cuisson : Déposer du gros sel et du poivre 1 à 2h avant la cuisson. Le plonger dans un court bouillon et le déguster tiède avec un aïoli ou une mayonnaise maison et quelques pommes de terre.

    Indisponible
X